Accueil > Livres > Histoire

1er - 4 août 1944 : L’étrange libération de Rennes

Les éditions Yellow Concept

Après l’opération Cobra et ses tapis de bombes sur le Cotentin, les troupes américaines percent les défenses allemandes à Avranches le 31 juillet 1944 et les divisions du général George S. Patton pénètrent en Bretagne : la 4e division blindée du Major General John S. Wood va descendre droit au sud, vers Rennes.

    Le 1er août 1944, en début d’après-midi, inattendu, un fer de lance de cette division   aborde Rennes, à Maison-Blanche, mais, étrangement,  il n’y entrera  que le 4 au matin car une étrange initiative  aux conséquences sanglantes retarda de deux jours la libération de la ville, temps mis à profit par la Résistance pour prendre les commandes de la ville  et par l’occupant pour évacuer ses détenus vers l’Allemagne et occasionner des dégâts avant de laisser la place aux Américains acclamés par les Rennais.

    Exposer les faits étranges survenus ces quatre jours et les incroyables récits qui en furent donnés, tels sont les objectifs visés dans  ce livre qui narre cet  épisode de la libération de la première grande ville française,  certes infime dans la grande chevauchée de la 3e armée de Patton,  mais surprenant  à bien des points de vue.

*

    Étienne Maignen est l’auteur d’un ouvrage sur la guerre d’Algérie, « Les Piliers de Tiahmaïne », paru en 2004 aux Éditions Yellow Concept et de l’ouvrage « Rennes pendant la guerre, chroniques de 1939 à 1945 », paru aux éditions Ouest-France en novembre 2013, ainsi que de plusieurs études éditées dans  Bulletin  et Mémoires de la Société Archéologique et Historique d’Ille-et-Vilaine : « La Terreur à Port-Malo » 2004, « Rennes dans les Guides touristiques du 19e siècle » 2008, « De 1940 à 1941, réapparition d’une Bretagne provisoirement incomplète, un provisoire destiné à durer » 2010.

novembre 2017
Ecrit par Etienne Magnen



24 TTC    


Imprimer


Ecrire un message