APSARA

Apsara. Editions Yellow Concept Bretagne

Mars 2000, une nantaise, Sophie David-Guilloux débarque à Farafangana, côte sud-est de Madagascar. Une immersion programmée de longue date avec son mari et leur fils adoptif, malgache d’origine. Auprès d’une population malmenée par son histoire, son caractère entier et altruiste suscite curiosité, respect et parfois aussi suspicion, voire jalousies. Costumière dans l’entreprise familiale puis, régisseuse à la librairie du Musée des Beaux-arts de Nantes, Sophie se revendique artisane. L’entreprise de pêche créée dès leur arrivée à Farafangana, une petite ville bien enclavée, fait découvrir à toute la famille des joies simples mais aussi les difficultés de survie au quotidien de ces pêcheurs et pêcheuses malgaches. Sophie devient vite « Maman Sophie » à qui on vient tout demander, scolarité, soins médicaux, démarches administratives… En majorité analphabète, le petit peuple de Farafangana a trouvé en elle une aide précieuse. Lorsqu’elle quitte ce monde en mars 2010, elle laisse derrière elle une solide organisation basée sur les parrainages et les dons. Son mari s’efforce de perpétuer son œuvre en compagnie du bon Docteur Claude Ravelojaona et de tous les parents bénéficiaires de l’association AiDeDuFa (Aide au Développement Durable à Farafangana).

Ecrit par Sophie David-Guilloux



25 TTC    


Imprimer


Ecrire un message