Mémoires Transatlantiques

Les éditions Yellow Concept

À dix-huit ans, Georges Foliot n’eut d’autre choix pour poursuivre ses études que de quitter Saint-Pierre et Miquelon, son île natale, et de mettre le cap sur Paris. Le voyage s’apparente à une odyssée, tant les moyens de transport – bateau, taxi, train, avion – sont variés, et les escales nombreuses.

    Jalonnée par les cornes de brume, les cahots de la route, les secousses ferroviaires et les trous d’air, la traversée que ce récit nous donne en partage est aussi celle de la mémoire : les souvenirs de jeunesse qui accompagnent les premiers pas du jeune îlien en Europe sont portés par une langue sensible, voire sensuelle. Une langue où le verbe, bien souvent, se fait chair.

    

     Les yeux fixés sur ceux que je quittais, je restais là, muet, ne sachant que dire sinon renouveler cent fois les mêmes promesses filiales ; il est de ces moments où, malgré la présence de ceux qui vous sont chers, la solitude s’empare de vous et vous enserre comme un habit étrange et si pesant que vous en êtes paralysé.

juin 2018
Ecrit par Georges Foliot



16 TTC    


Imprimer


Ecrire un message