RONDES, LOURDES ET LENTES

Rondes, lourdes et lentes. Editions Yellow Concept Bretagne

Il n’y a plus de mesure
quand devant tous tu exhibes
tes meilleurs atours au plein du regard
Il y a de la démesure
à vouloir remiser
au plus loin ton écho
On dirait que tu triches
et pourtant elles attirent plus tes miches
que sous tes aisselles la figure chiche

Hubert Coatleven, Annie Hamon, Ivan Le Noane offrent ici un libertinage à trois voix : le peintre, la sculptrice et le poète.

Une oeuvre d’art loin des livres convenus : au fil des pages, les courbes féminines se conjuguent dans les harmonies des encres, dessins, peintures qui inspirent les statuettes aux formes amples; les poèmes disent l’amour du corps, de sa nudité et ses plénitudes, celles des Germaines. L’inspiration majeure est une figure d’un grand texte de André Hardellet, sa Germaine est une tentatrice autant qu’initiatrice.

Entrez dans ce livre et laissez-vous tenter : il y a plaisir et pas remords à se plonger dans une imagerie qui plait à l’oeil, attise la sensibilité et donne l’irrépressible envie de revoir et relire.

Sortie le 20 novembre 2014
Ecrit par Hubert Coatleven, Annie Hamon et Ivan Le Noane



35 TTC    


Imprimer


Ecrire un message